mardi 12 juin 2007

Erwann l'iguane

J'ai découvert ce soir que l'iguane est aussi beau à regarder que bon à déguster. Invité àun anniversaire par une famille créole, je l'ai dégusté en fricassée, très relevée, accompagné de riz. C'est très fin, on en mange sans fin (même la peau). J'ai eu un peu de peine pour mon copain Erwann, mais on en croise partout, même dans les parcs publics de Cayenne. Si Carrefour fait une promo sur l'iguane, je tiens la recette à votre disposition.

Avant













Après


C'est prêt !













Pour en savoir plus sur ce magnifique animal : http://www.dinosoria.com/iguane.htm

3 commentaires:

thomas et lucas a dit…

pauvre erwann....il devait etre simpa quand meme.

Anonyme a dit…

Salut Patrice !
Je pense que Sophie n'a plus qu'à essayer une recette de costelous d'iguane, non ? Quoique... les travers d'iguane, ça doit pas être très gros, pas lerche à manger dessus. M'enfin, faut voir... Tenez-nous au courant. Mais soyez sans illusion : ça ne nous fera pas saliver au point que nous puissions, surmontant ma peur morbide des insectes, venir en Guyane. Non, non, non et inutile de vanter les vertus d'un bron-bron local : ça ne prend pas. Néanmoins - et oreilles en plus : mille bises à tous les Landais.
Jean-Christ (au nom de tous les Charvet)
PS : un bon bouquin dans mon souvenir, qui se passe en Guyane : "Roucou" de Jacques Perret (un de mes auteurs fétiches, un des plus fins prosateurs français qui soit).

Lwy (Charvet) a dit…

Raaaaaaaaaah miam